Le défrichage, un boulot pour.... ?! (Bilder der Rodung)

Publié le par roucollias.over-blog.com

... NOUS!!!

 

Finalement avec le soleil et la pêche de Stevie, sans trop se presser, on a défriché en une petite semaine. Voilà quelques photos des différentes phases:

 

 

rouc_018.jpg

 

Les amis nous prêtent une petite tronconneuse et du matos de jardinage. une fois le permis de défrichage affiché sur le terrain et en mairie, nous voilà en pleine action!

 

rouc_015.jpg

Le plus compliqué et lent en fait, ce n'est pas de couper les arbres, c'est plutôt de trainer, porter, ramasser tout ce qui tombe! Trouver la place pour stocker les branches et les troncs élagués... un casse-tête?

 

rouc_025.jpg

 

Au début on laissait les troncs et les branches sur le côté, aux limites du terrain, sans trop se soucier à plus tard; or bien vite on se rend compte qu'on ne pourra pas tout garder sur place pour un éventuel broyage/ paillage du futur jardin. Il va falloir appeler la déchèterie à la rescousse! Car bien sûr, dans notre démarche écologique, il est hors de question de brûler les déchets verts sur place!

 

Alors on commence à stocker les troncs (ils ont pas l'air gros, mais le pin, c'est du bois compact et assez lourd tout de même) sur le parking-retournement pompier de la municipalité, bien rangé sur le côté pour ne pas gêner.

Derrière le tas de branches grossit et bouche ce qui sera notre future entrée.

Au moins le camion du Sictom de Marcillac pourra passer prendre tout cela sans encombres.

 

rouc 010

 

Vue de fin de journée? Non, en fait c'est le matin assez tôt!

rouc_017.jpg

Là, c'est le futur emplacement du gîte. Peu à peu la vue se dégage et on commence à réellement savoir où va quoi... C'est pas toujours évident sur du papier.

 

rouc_016.jpg

rouc_023.jpg

On coupe, on élague... cela semble n'en plus finir, du genre "quand y'en a plus, y'en a encore!"...

 

rouc_014.jpg

voilà un bon exemple au 3e jour, du style "mais ils sortent d'où tous ces pins!!?" ... Alors faut pas regarder ce qui reste à faire, faut continuer à couper, trier, porter tout ca au parking, comme si de rien n'était, ca fnira bien par disparaitre!

Parfois on en doutait un peu tellement il y en a!

Publié dans défrichage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article